Faire de la plongée à Dubaï, les spots à découvrir en 2022

Quand on visite Dubaï en 2022, on ne se doute pas que dans la ville et dans ces environs, il y a autant de choses à voir en surface que sous l’eau. Dans les années 80, les eaux étaient riches et bouillonnantes de vie. Ainsi, les barrières de corail comme ceux de Jumeirah servaient de refuge à divers poissons tropicaux : tortues, raies guitare, pastenagues, etc. Plus de 30 ans après, il y a eu beaucoup de changements sur cette côte, dont la réputation d’autrefois était inégalée, notamment pour le commerce, la plongée et la pêche de la perle. Néanmoins, il faut dire qu’il serait très dommage de voyager dans les Émirats Arabes Unies sans en apprendre plus sur cette ville et son passé glorieux.

Le centre de réhabilitation des tortues à Jumeirah

Le progrès à Dubaï ne l’a pas été pour tout ce qui touche la faune aquatique. Divers programmes sont actuellement mis en place, à l’exemple du centre de réhabilitation des tortues géré par le groupe Jumeirah. Le cœur du centre se trouve dans le prestigieux Burj al Arab et les bassins de soins se trouvent dans l’hôtel al Naseem. Les tortues y sont accueillies et soignées avant de revenir à la vie sauvage. Tout est fait pour ces tortues qui se font une cure de jouvence dans l’hôtel le plus luxueux du monde. Grace à un tel projet et peut-être dans un futur proche, la ville pourrait à nouveau retrouver sa flore et sa faune d’antan, mais tout n’est pas perdu. À Dubaï, il est possible de plonger dans l’aquarium de Dubaï au dubaimall : l’aquarium le plus grand du monde et l’un des rares endroits où vous verrez sous l’eau un poisson scie, une espèce presque éteinte. Vous pourrez aussi voir de nombreuses espèces de carangues, de raies ou encore de requins. 

La fosse de Deep Dive à Nad al Sheba

Comment parler de la plongée à Dubaï sans mentionner la fosse de Deep Dive Dubai. Avec 60m de profondeur, c’est la fosse la plus profonde du monde ce qui est le signe d’une expérience unique avec un décor qui change en permanence. Personnellement, c’est sûr, je préfère plongée en mer, mais cela reste à faire d’autant que l’ambiance sonore et l’atmosphère de l’univers aquatique créé sont surprenants. Ils donnent l’illusion d’avoir mis le bout de sa palme dans l‘Atlantide. La sécurité est aussi le point fort de la fosse avec plus de 150 caméras de surveillance et des haut-parleurs. On est sous haute surveillance à tout moment de sa plongée. La fosse est aussi équipée de la chambre hyperbare la plus moderne et la plus confortable. Equipé de fauteuils, on peut suivre sa thérapie hyperbare tout en se reposant si besoin. Bien sûr, tout cela peut paraître artificiel, mais il faut se rendre sur place pour prendre conscience du bijou d’ingénierie que représente cette fosse. Les millions de mètres cube d’eau représentent une force considérable et pourtant, ils sont pompés en quelques secondes par des pompes dernier cris.

Les nombreuses stations balnéaires de la côte est 

La plongée à Dubaï, c ‘est sûr, c’était mieux avant. Mais le pays vous réserve encore des surprises tout proches. La côte Est des Émirats donne sur l’océan Indien. Que vous plongiez de Dibbah, Khor Fakkan ou Fujairah, tout le monde y trouvera quelque chose à voir. Certains centres de plongée sont dans des hôtels 5 étoiles. D’autres ont des bateaux qui partent de leurs ports respectifs, ce qui n’est pas négligeable quand on est accompagné par des non-plongeurs. S’ils le désirent, les plongeurs peuvent aussi choisir de rester au bord de la piscine et de profiter des facilités des hôtels de leur choix. Pour ce qui est de la plongée, Dibah rock n’est pas un site réservé qu’aux débutants. C’est une réserve naturelle où vous êtes sûr de voir de nombreux poissons de récifs, poissons anges ou papillons multicolores, tortues vertes, requins pointes noires et, peut être avec un peu de chance, vous croiserez une raie Mobula ou une raie aigle. Un peu plus au sud, sur Inchcape, à une profondeur de 40 m, l’épave d’un ancien remorqueur d’épaves est recouverte de jolies gorgones violettes sur lesquelles vous pourrez retrouver des hippocampes. Souvent en couple, ces animaux timides sont immenses et peuvent mesurer jusqu’à 40 cm de long. Un peu plus au sud encore, vous pourrez retrouver le site de new reef que j’affectionne particulièrement, car le site est assez vaste et pas trop profond (à peu près 24m). Ici, il n’est pas inhabituel de voir des poissons grenouilles ou des hippocampes. Un autre site qui mérite d’être mentionné est le cimetière de voitures. Ce site peu profond est très intéressant, car très riche en nudibranches pour les fans de photo macro, vous trouverez votre bonheur, en particulier si vous y plongez de nuit. Il reste encore de nombreux sites sur la côte Est des émirats et, s’il est vrai que la visibilité n’est pas toujours de mise dans la région, la richesse de la biodiversité régionale reste attrayante.

Le Sultanat d’Oman et ses merveilles aquatiques 

Pays limitrophe des Émirats, le Sultanat d’Oman n’est pas non plus à négliger pour ses fonds sous-marins. Le pays est grand et la flore, la faune ainsi que les ambiances varient totalement selon la région. 

La péninsule du Musandam 

Très facile d’accès depuis les émirats, le Musandam, qui se trouve à moins de 2 heures de voiture, est un des poumons du golfe persique. Ce détroit a gardé, jusqu’ à aujourd’hui, un côté sauvage le long de la côte est avec presque 150 km de littoral. Il s’agit d’une sorte de paradis sans route où on ne retrouve que quelques petits villages de pêcheurs accessibles seulement par bateaux. C’est ici, dans ce lieu aux apparences de bout du monde, et surnommé la Norvège du Moyen-Orient grâce à ses fjords sans fins, que vous pourrez faire les meilleures plongées de la région

 

Dans les calanques et les fjords, vous pourrez voir de magnifique gorgones violette et, avec un peu de chance, croiser un requin baleine, un banc de mobula, de raies aigle ou de raies léopard. La faune est très dense et vous pourrez d’ailleurs remarquer que la taille de certains poissons est nettement plus grande que ceux dans d’autres endroits. Ici, les poissons trompettes font presque 2m et les poissons clown (amphoprion clarksii) font presque 15 cm. Dans le Musandam, il y a des sites incontournables comme Lima rock ou Octopus Rock ou bien au nord Kachalu ou bien Jazirat Musandam. Dans ces lieux, le spectacle est toujours garanti grâce à la beauté des paysages à la surface et sous l’eau. Il y a de nombreux sites pour débutants, mais en général, il est préférable de plonger avec une bouteille pour bien profiter de ces attractions. Précisons par ailleurs que le Musandam est accessible via Khasab avec des excursions à la journée en partance de Dubai.

Muscat et sa richesse sous-marine 

Se trouvant plus au sud du territoire, Muscat est la capitale d’Oman. Ville charmante et foisonnante d’authenticité, elle est aussi le berceau de Sindbad le marin et des comptes des milles et une nuits. L’endroit a été utilisé pour tourner le film plonger avec Gille Lellouche. À quelques minutes par bateau, vous pourrez retrouver les îles Damainyat un parc marin qui a un peu des airs d’île du Frioul, mais version omanaise !

L’archipel des Damaniyats

Sur les îles Damaniyats, les sites ne sont pas très profonds et atteignent rarement les 20 m. Le lieu est parfait pour les débutants. Riche en coraux sur la plupart des sites, certains sont abîmés par les cyclones qui sont de plus en plus réguliers, mais la faune et la flore reste exceptionnelle. Vous pourrez voir de nombreuses tortues vertes, des requins léopards, diverses espèces de poissons colorés. Il y a aussi une très belle épave de porte-avions qui a été coulée volontairement et entièrement dépolluée gisant par 40 m de fond. L’épave est très belle. Néanmoins, il n’est pas recommandé de pénétrer à l’intérieur de la structure qui rouille vite et qui est donc très instable.

La ville de Muscat possède bien des secrets et le plaisir de plonger ne réside pas seulement dans ces sites de proximité, mais aussi dans le confort de la ville qui est très agréable et qui possède de nombreux monuments et sites typiques, ce qui est un peu l’opposé de Dubai.

 

Pour conclure, Oman est un vaste pays et qui réserve encore de nombreuses autres régions sauvages a exploré. Son sanctuaire de tortues offre une formidable expérience, un must à visiter tout comme Salaalah tout au sud. Ce lieu est complétement diffèrent avec un climat tropical. On passe d’un seul coup des sables du désert aux cocotiers.

 

Si vous avez besoins de plus de renseignements, n’hésitez pas à nous contacter et nous vous mettrons en contact avec les meilleurs centres de la région, tant pour des formations que pour de la découverte, en groupe ou en solo.

 

add your comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Réservez votre tour ou votre séjour à Dubaï dés maintenant !