L’opéra de Dubai : un nouveau challenge ?

VictorBlogLeave a Comment

En réfléchissant récemment à l’ouverture de l’opéra de Dubai début septembre dernier, on pouvait constater que l’émirat de Dubai se posait à contre-courant de son image habituelle cherchant à attirer les visiteurs à grand renforts de strass, de paillettes, de stars, de centres commerciaux et de records en tous genre (cf d’ailleurs mon dernier post de juin au sujet d’une nouvelle tour encore plus haute que le Burj Khalifa, la déjà plus grande tour du monde et ses 828 mètres de hauteur).

L'opéra de Dubai et le Burj Khalifa.

L’opéra de Dubai et le Burj Khalifa.

Vers un nouveau Dubai ?

Alors que la tendance actuelle est au zapping, Dubai se pose sur le long terme avec son opéra. Idéalement situé à Downtowm Dubai, à deux pas du Dubai Mall, il est assez facile d’aller d’aller l’admirer de l’extérieur dans un premier temps.

Dessiné par le cabinet ATKINS, ce qui frappe au premier abord c’est la dimension humaine de l’oeuvre. Cela peut paraître bien évidemment provocateur en pensant à la démesure habituelle à laquelle Dubai nous a habitué jusquà présent, mais l’idée est bien là quand on prend un peu de recul : le Emaar Boulevard est une avenue à la vitesse limitée à 40km/h, l’édifice en lui même n’est pas gigantesque ; c’est une salle d’un peu moins de 2000 places, l’opéra Bastille à Paris de Carlos Ott en contient un peu moins de 2800, et il est situé dans une zone piétonne : le Dubai Mall (j’avoue qu’à moins d’habiter à proximité de l’opéra de Dubai, un déplacement en voiture sera toujours de mise, comme c’est la règle à Dubai et dans les Emirats en général).

Avec un peu moisn de 200 places, l'opéra de Dubai propose une capacité intérréssante et une infrastructure hors du commun.

Avec un peu moins de 200 places, l’opéra de Dubai propose une capacité intérréssante et une infrastructure hors du commun.

Rares sont les endroits à Dubai qui permettent une nouvelle expérience de la ville : JBR the Walk et City Walk sont les seuls autres. Certes c’est aune expérience retailvant toute chose mais permettant l’impression d’une vie de quartier à une certaine échelle et pendant la saison hivernale (on attend les centres commerciaux aux allées climatisées et à toit ouvert pour bientôt).

C’est d’ailleurs assez significatif quand on pense qu’on ne peut rejoindre l’entrée de l’opéra qu’à pied et qu’au grand dam de certains, il n’y a pas de voiturier.

 

L’opéra de Dubai, un atout pour la vie culturelle de Dubai ?

Quoi de plus complexe à Dubai, une ville qui je le rappelle rassemble plus de 200 nationalités, de construire une offre culturelle. Je ne reviendrai pas sur la différence entre culture et fait culturel, chose importante à nuancer ici à Dubai et dans les Emirats arabes unis en général.

Avec une programmation jusqu’ici variée, de Placido Domingo le jour de l’ouverture de l’opera de Dubai, jusqu’à la comédie musicale Cats qui viendra poser ses valises ou encore des artistes internationaux plus ou moins connus, une chose frappe : c’est une programmation très globale, voir même très occidentale. Rare par exemple et à ma connaissance sont les artistes emiriens inscrits au programme.

Alors que la ville de Dubai et les Emirats arabes unis en général jouissent d’une diversité culturelle qui fait sa force, on pourrait se demander pourquoi seulement une certaine culture occidentale est sur-représentée dans la programmation ? Les financiers en aurait-il pris le contrôle ? Serais-je pris au piège de mon propre ethnocentrisme ? Vaste question…

L'intérieur de l'opéra de Dubai.

L’intérieur de l’opéra de Dubai.

Néanmoins et malgré cette dernière question, il faut souligner que Dubai et son opéra font rentrer l’émirat dans une nouvelle ère : proposer du contenu et une expérience jusqu’alors inconnue ou trop rare à Dubai pour les amateurs de culture classique au sens occidental du terme. Certes, le réseau de galeries d’art au DIFC ou encore à Al Quoz existe (et on peut y voir beaucoup d’artistes locaux) et c’est plus « visuel » qu’autre chose, certes une salle comme The Fridge existe, certes toute une série de clubs sont disponibles pour la vie nocturne à Dubai et des endroits étranges sont accessibles.

Disons donc tout simplement que l’opéra de Dubai vient compléter une offre qui s’étoffe d’année en années et rend Dubai attractive à visiter pour les amateurs de vie nocturne.

Je vous mets en lien le site de l’opéra de Dubai, il n’y a qu’à cliquer dessus et vous trouverez toutes les informations quant au programme et comment réserver vos tickets si besoin pour les représentations offertes. Son instagram et son twitter sont aussi de bonnes sources d’informations.

D’un point de vue de mes visites privées Dubai de à proprement parler, j’inclus désormais l’Opéra de Dubai dans les visites privées du Dubai moderne.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.